La mémoire de notre passé récent en dessin

Les bandes dessinées ou les cases des journaux ont reflété fidèlement le conflit qui a marqué pendant des décennies le devenir de notre société. L'humour, la satire, la critique la plus acide, le sentiment de solidarité qu'ils distillent offrent le contrepoint d'une réalité, conséquence de comportements humains bien souvent  incompréhensibles. Tout cela fait l'objet d'une étude et sert de prétexte pour concevoir une exposition qui illustrera une réalité tamisée par le regard de différents dessinateurs.

Tiras que aflojan (Bandes désirées) montre l'évolution formelle et de contenu des dessins de la fin des années soixante-dix à aujourd'hui. Un parcours qui permettra de se rappeler et de connaître l'atmosphère sociale et politique qui a donné lieu à ces bandes dessinées graphiques. Ce travail débouchera sur une exposition itinérante qui sera soutenue par une programmation hebdomadaire d'activités parallèles qui proposeront des conférences, des ateliers et des laboratoires liés à de nouvelles technologies appliquées aux cases. Le groupe de recherche EMAN de l'UPV/EHU est chargé de l'étude et de la sélection des bandes dessinées qui complèteront l'exposition.

banner tirabirak base

Additional Info

  • Agents:

  • Endroit:
  • Début:
  • Fin:
Show Street View

6 comments

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.