Sarajevo

SONS DE RÉSILIENCE

L'artiste basque Maite Arroitajauregi "Mursego" se rend à Sarajevo et à Gorazde afin de créer une pièce musicale qu'une partie de l'Adagio de Albinoni que Vedran Smailović ("le violoncelliste de Sarajevo") a joué, entre les tirs des snipers, afin de rendre hommage à 22 civils qui ont été tués alors qu'ils attendaient pour acheter leur pain. Mursego découvre les conséquences de la guerre et la situation actuelle en Bosnie-Herzégovine directement de ses habitants. Le témoignage de femmes combattantes, penseurs, vétérans, étudiants et musiciens qui l'inspirent pour son concert final de Sarajevo. Un documentaire sur la capacité à surmonter un traumatisme et la puissance de la musique.