Étape 32 | Pasaia – Saint-Sébastien

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 30 octobre
Début d'étape : Pasaia
Fin d'étape : Saint-Sébastien
Distance : 9 km
Temps total : 2 h 30
Difficulté : faible
Carte

INSCRIVEZ-VOUS 


La baie de Pasaia a eu beaucoup de va-et-vient depuis les années pendant lesquelles les expéditions baleinières partaient vers Terranova. Également lorsque le commerce d'outre-mer était très fort et, à fortiori, quand les pirates parcouraient ces eaux. Aujourd'hui, le port a toujours beaucoup de mouvement et il est normal d'y voir d'énormes bateaux qui entrent et sortent par les eaux tranquilles de ce fjord bien protégé.

De notre côté, nous devrons également traverser la baie de Donibane à San Pedro. Mais nous le ferons dans un petit bateau à moteur qui relient en continu les deux communes. La rivalité des deux villages est manifeste dans l'aviron. Combien de paris se seront croisés entre les partisans roses de Donibane contre les violets de San Pedro. Pasai Donibane est une belle ville et une destination touristique indiscutable... Mais ses meilleures visites se trouvent sur l'autre rive. À Pasai San Pedro.

Depuis l'embarcadère, nous montons les étroits escaliers tout d'abord au phare de Senekozulua et plus tard, jusqu'à celui de La Plata. Nous nous trouvons dans un belvédère exceptionnel de l'embouchure du port et sur le reste du littoral de Jaizkibel. Désormais, nous entrons sur le versant nord du mont Ulia. Nous marcherons sur le tranchant de la falaise. Sur de petits aqueducs qui, depuis 1842, conduisaient l'eau à la capitale. Il nous faudra également traverser un tunnel d'une centaine de mètres environ qui est à moitié camouflé par la végétation.

Tout cela, dans une zone fréquentée par les habitants de Saint-Sébastien et par les montagnards en général, même si elle est d'une grande beauté et présente une nature spectaculaire. Peu avant d'arriver au Rocher de l'Atalaya, il y aura de plus en plus de mouettes.

Nous réaliserons le dernier tronçon de la traversée sur des chemins taillés et pavés par Josetxo Mayor. Un retraité de Saint-Sébastien qui, tous les jours de l'année, monte jusqu'à Ulia pour nettoyer et prendre soin de ces sentiers. L'« Avenue Josetxo » est une ancienne chaussée du XIXème siècle qui a été déterrée et a apporté beaucoup de travail, et qui nous amène jusqu'à la source de Kutraia. Un ancien abreuvoir où se réunissaient les familles originaires de Saint-Sébastien pour l'utiliser comme lavoir et qui nous sert aujourd'hui de lieu pour nous rafraîchir.

Il y a quelques années de cela, le parcours s'approchait de la pointe de Mompas où s'élèvent les restes d'un ancien fort militaire. Mais en raison d'éboulements et pour éviter des passages dangereux, il est préférable de poursuivre le chemin par l'ancien tracé du tramway qui nous amène au quartier de Gros sans aucune difficulté.