2016-07-27

La magie du festival Ana Desetnica s'emparera du pont de la Zurriola

Le quatrième et dernier Zubideak sera dédié au théâtre de rue et le festival invité sera Ana Desetnica de Ljubljana.

Neuf spectacles internationaux et un local qui vont du défilé à la danse verticale, en passant par le théâtre de marionnettes, le clown ou le théâtre de rue à grande échelle composent la programmation du 31 juillet.

En plus des spectacles, le large programme de Zubideak. Ljubljana sera complété par des ateliers et des jeux.

Le pont de la Zurriola verra son utilisation habituelle altérée pour se transformer ce dimanche 31 juillet en une grande scène de rue avec une programmation culturelle qui montrera le meilleur du panorama international du théâtre de rue. Zubideak cherche à établir des ponts entre les différentes cultures européennes et à les présenter à Saint-Sébastien.

L'édition dédiée à Ljubljana a compté sur la collaboration d'un commissaire de l'organisation Ana Monro, entité chargée d'organiser le festival Ana Desetnica dans la capitale slovène. Ce dernier est l'un des festivals européens d’arts du spectacle les plus anciens dans la spécialisation de théâtre de rue. Des artistes de Slovénie, de France, de Lituanie, de Bulgarie, d'Autriche, d'Italie, de Croatie, des États-Unis et d'Ukraine vont faire découvrir des œuvres qui vont du défilé à la danse verticale, en passant par le théâtre de marionnettes, le clown ou le théâtre de rue à grande échelle. Toute cette richesse artistique animera le pont de la Zurriola.

Chaque spectacle prétend être un voyage, une expérience qui représente des personnages, qui se dessine avec des lumières... qui, en définitive, raconte des histoires.

Théâtre de rue international

La Slovénie propose Stilt walkers (troubadours), un spectacle à cheval entre le théâtre et le cirque. La compagnie Čupakabra présente un spectacle qui consiste en une promenade tranquille mêlant échasses, interaction et jonglage. À 11 h, l'espace se transformera en un conte de fées qui éblouira le cœur des visiteurs. Une demi-heure plus tard, deux interprètes de la compagnie slovène Šugla Theatre se transformeront en Tony & Jacqueline, deux personnages radicalement différents qui essaieront d'utiliser la même scène au même moment. Tony, avec sa prédilection pour le bruit et Jacqueline, avec son goût pour le calme et la propreté. Leurs tentatives de s’entraîner l’un au monde de l’autre leur causeront plus d’un problème et provoqueront l'amusement du public.

À 12 h, les petits de la maison seront les protagonistes grâce à l'aventure théâtrale Captain Dada’s Pirate Theatre, des Slovènes KUD Ljud. Le capitaine Dada s'est retrouvé sans bateau et sans équipage, il a oublié l'objectif de son expédition, a perdu la carte du trésor, sa boussole s'est cassée, il a une énorme gueule de bois et, pour finir, il a mal au cœur. Que va lui proposer le public pour l'aider ?

La programmation du matin prendra fin à 13 h avec l'aventure de rue Road to Tadam, une coproduction de Slovénie, d'Ukraine et des États-Unis. Par une habile manipulation des objets, les artistes créent des avions et des bateaux et, à travers une excellente utilisation du mime, inventent des plaines et des fleuves, et vont même jusqu'à faire entrer un volcan en éruption, d'où ils devront s'échapper pour se sauver.

Après un repos durant lequel le pont de la Zurriola se transformera en une grande aire de jeux, il reprendra sa fonction de scène de rue à 17 h. Les artistes lituaniens Bad Rabbits présenteront le spectacle interactif The Rise and Fall of Democracy, qui reviendra sur l'histoire. Deux actrices de Theater Polpet naviguent en mer lorsque soudain un poisson apparaît, et ce qui aurait pu n'être qu'un événement commun et agréable devient Fish, un voyage de pêche particulier qui à 18 h conciliera théâtre et marionnettes.

Mother Courage (20 h), des compagnies Ana Monro et KUD Ljud, est un spectacle de rue à grande échelle basé sur l'œuvre de Bertolt Brecht. L'action se déroule tellement près du public que l'on peut presque toucher les interprètes et, à mesure que progresse le spectacle, les spectateurs sont de plus en plus impliqués dans ce dernier pour en faire partie intégrante à la fin. Le thème de la guerre et des gens emportés par cette dernière, que ce soit de façon volontaire ou involontaire, est une vraie question d'actualité, notamment après la crise qui a secoué avec force ce qu'on appelle le premier monde.

À 21 h démarrera Secret, un spectacle qui consiste en un chant de tristesse, buto (danse traditionnelle japonaise où le corps et l'âme sont présentés comme une unité indivisible), sur les secrets de la vie, accompagné d'une ombre qui se déplace dans l'air sur une terre de marionnettes. Un travail original de la compagnie slovéno-croate Dislocated Unity.

La journée se clôturera avec l'œuvre Sodrga des Slovènes KD Priden možic & Čupakabra. À 22 h démarrera un spectacle imaginatif sur un groupe de trolls qui profite de sa vie agréable dans un jardin oxydé jusqu'à ce qu'un jour il reçoive un arrêt d'expulsion pour la réalisation de nouveaux bâtiments dans la zone. La représentation est essentiellement un spectacle de feu accompagné par la musique du légendaire groupe de hardcore 2227.

Les œuvres seront représentées dans leurs langues d'origine, mais il ne sera pas nécessaire de les connaître pour comprendre les spectacles.

Contribution locale

Zubideak. Ljubljana, fidèle à l'essence du projet, montrera également l'avant-gardisme du théâtre de rue local. Pour ce faire, DSS2016EU a pu compter sur la participation d'Hortzmuga teatroa, une compagnie qui, après 27 ans de carrière, est devenue l'une des compagnies de référence dans le milieu professionnel des arts du spectacle basques.

Ils arrivent à Zubideak. Ljubljana de Bilbao avec Femmes (19 h), un spectacle de rue itinérant sans texte pensé pour intervenir dans la rue qui cherche la participation active du public comme personnages principaux, secondaires ou figurants et qui sera créé sur le pont de la Zurriola. Femmes est un chant revendicatif et politiquement incorrect d'un groupe de femmes âgées reconverties en activistes sociales qui, à partir de l'humour, font de la provocation un nouveau mode de vie/de lutte/de protestation.

Même s'il s'agit d'une œuvre de fiction, toute ressemblance avec la coïncidence n'est que pure réalité.

Aire de jeux

De 14 h à 17 h, la programmation théâtrale fera une pause et le pont de la Zurriola se transformera en une aire de jeux qui bénéficiera d'une programmation participative destinée à un public de tout âge.

Les plus petits, ainsi que les plus festifs pourront participer à des ateliers d'aptitudes théâtrales et de cirque et pratiquer différentes langues. De plus, les différentes zones du pont deviendront des zones linguistiques en fonction de la langue parlée par la compagnie qui les occupera : basque, espagnol, lituanien, croate, ukrainien, français, italien, autrichien, bulgare, anglais et slovène. Un jeu simple sera également proposé. Ce dernier consistera à inviter les visiteurs à se déplacer d'une zone à une autre et à apprendre des phrases en différentes langues, transformant ainsi le jeu en un voyage symbolique de Saint-Sébastien à Ljubljana.

Un stand d'information sur Ljubljana, Capitale verte européenne de 2016, sera également mis en place pour renseigner sur ses attraits touristiques et sa large offre culturelle, ainsi que sur la Slovénie en général. Le même stand offrira également des informations sur le festival Ana Desetnica, ainsi que sur d'autres activités organisées par Ana Monro.

Le pont : une grande scène

L'objectif de décorer le pont est de lui apporter un aspect unique et différent pour Zubideak. Ljubljana. À travers la décoration, il verra son aspect modifié pour en faire un lieu spécial, avec une touche magique, et pour le rendre totalement différent de ce qu'il est au quotidien.

Les éléments de décoration seront des toiles légères résistantes au vent et à la pluie. Pour ce faire, l'inspiration a été puisée dans la décoration utilisée au festival Ana Desetnica de Ljubljana pour l'élaboration des enceintes et la célébration du festival. La décoration servira de toile pour les interventions des artistes urbains, de toile de fond des décors et des espaces pour les ateliers et de mise en scène pour le spectacle Mother Courage.

Orona Fundazioa, sponsor de 'Zubideak'

Dès le début du processus de candidature et jusqu’à l’obtention de la Capitale Européenne de la Culture, Orona Fundazioa a soutenu ce projet avec son capital humain et ses infrastructures situées à son siège novateur, le centre technologique Orona Ideo, un espace partagé par le monde de l’entreprise, les centres de recherche et l’Université.

Orona Fundazioa est une entité à but non lucratif qui représente le côté le plus humain d’Orona et qui tente d’apporter un service non seulement aux personnes qui font partie de l’association mais également à la société dans son ensemble. Elle prétend renforcer l’engagement avec le milieu, au travers de projets d’innovation sociale.

Dans cette relation avec l’extérieur, la fondation prétend créer un espace de rencontre avec des agents éducatifs, sociaux, sportifs, culturels, socio-économiques et institutionnels dans le but de partager des connaissances et des expériences à incorporer à la culture d’Orona et de favoriser le développement de la société.

Programme complet